M2M et le vivre ensemble

téléchargementEvidemment, en France, le vivre ensemble est en œuvre depuis toujours. En prenant comme simple éclairage le nombre de mariages mixtes de ces dernières décennies, nous pouvons constater que ce nombre est passé de 5,9% en 1946 à 12,2% en 2010. Sur cette même période, on peut constater selon le flux migratoire que la 1ère vague concernait des mariages mixtes entre Français et Espagnol/Italien/Portugais alors que la 2ème vague concerne davantage les unions entre Français et Maghrébin/Africain. En comparaison, avec 21%, la Suisse compte davantage de mariage mixte ; la vie, le brassage continue.

Question : les mariages mixtes sont-ils plus fragiles que les autres ? Ni plus ni moins : vu qu’à ce jour 1 mariage sur 2 fini par un divorce.
Bizarrement le concept du « vivre ensemble » est un refrain qui revient souvent ces derniers mois. Vous le retrouverez d’ailleurs dans notre engagement associatif. Mais comme vous le savez , la vie concernant le couple Franco-Maghrébin a toujours été mouvementée ; les non dits, la défiance, le mépris rendent difficile l’écriture de cette histoire commune. Evident, mais pourtant pas facile encore pour certains d’admettre que nous sommes liés depuis près de 2 siècles et que nous sommes unis par nos enfants, notre culture, notre destin commun.
L’organisation économique et sociale qui s’impose dans notre société ne pousse plus les habitants à la fraternité.
Nous ne sommes pas non plus aidé par l’attitude « d’irresponsable politico/médiatique » qui par calcul, ont, à coup de petites phrases haineuses, contribué depuis des décennies à instaurer « la méfiance » comme mode de relation entre les citoyens.

Au sein d’M2M, nous avons sereinement choisi de continuer à vivre ensemble, ne pas céder au climat ambiant, tel est le sens de notre engagement.

Publié dans Edito, Non classé Tagués avec : ,