Centre culturel Drômois de l’Immigration

Valence et la Drôme sont une terre de passage et d’immigration à l’image de la France. Mais peut-être plus qu’ailleurs, la Drôme a accueilli des hommes et des femmes de toutes origines, horizons et confessions.
Fuyant la guerre, la misère, les persécutions, … beaucoup sont devenus des Drômois : espagnols, italiens, portugais, arméniens, maghrébins, … Sans oublier d’où ils venaient, en quelques génération,  beaucoup  d’entre eux se sont enracinés sur cette terre balayée par le mistral.
Des sapins du Nord aux oliviers du Sud, chacun a trouvé, avec le temps, une place. Si notre pays reste celui de l’enfance, il est bon alors de rappeler que bon nombre de ses enfants sont nés ici.
Cette terre est, par vocation, universelle, capable de marier toutes les différences. Elle est forte, elle réussit à les fusionner pour créer une nouvelle identité qui transcende les appartenances.

Un centre culturel de l’Immigration en Drôme donnerait du sens à toutes ces trajectoires, mettrait en valeur toutes les histoires, toutes les mémoires, tout ce que l’on a de commun et de différent à partager ; car nous sommes une communauté de destins, destinés à vivre ensemble.

Publié dans Edito Tagués avec :